Gotha souffle l’inspiration aux CE2 de l’école Jules Guesde

gotha

©SebastienMathé

Du 29 au 31 janvier différents groupes d’enfants ont assisté aux représentations de Gotha, conte poétique et lumineux mais aussi la première création jeune public du metteur en scène Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre. La vérité sort de la bouche des enfants, à la sortie du spectacle qui fit salle comble, on pouvait entendre des « c’était trop cool ! » lancés dans le hall.

Pour certains enfants ravis les bons de gratuités ont permis de revenir dès le vendredi soir accompagnés de leurs familles. Pour d’autres, comme les élèves de CE2A, encadrés par leur enseignante Emma Benlaidi de l’école Jules Guesde à Blanc-Mesnil, Gotha fut propice à différentes phases de questionnements en amont et aval de la pièce.

Voici le témoignage de ces apprentis spectateurs :

Bonjour, nous sommes la classe de CE2A de l’école Jules Guesde… Nous avons vu le spectacle GOTHA mais nous n’avons pas pu rester pour poser des questions à la fin. Alors voici nos questions : comment vous changiez-vous aussi vite ? Ca devait être difficile pour Petit-Jean… Comment faisiez-vous pour rester sans bouger au début ? Comment montiez-vous sur le Volcan ? Nos hypothèses : avec une plateforme, une échelle, une chaise ? Est-ce que l’on pourrait connaître le nom des trois acteurs ?

Nos moments préférés (pour la plupart d’entre nous c’est tout le spectacle notre moment préféré, mais en voici tout de même quelques-uns…

Quand…

… Le Volcan a dit que la Mer l’avait insulté en le traitant de colline !

…Ils font la fête de la Mer

… Le Volcan entre en éruption.
…Petit-Jean avait la tête coupée sur ordre du Roi, parce que les crabes l’avaient pincé.

…On a tous crié : « Ça suffit ! Ça suffit ! avec Petit-Jean et Grand-Jean….

…Bouille et Rouge se rencontrent.

…Petit-Jean essayait d’écrire, qu’il écrivait n’importe quoi et qu’il est tombé.
…Rouge embrasse Bouille.
…Bouille ne pouvait pas avancer : « Avance, avance… »

…Le Volcan tournait sur lui-même

…Le Volcan a mis le maquillage rouge sur son visage.
…A la fin, la Mer voulait aller au restaurant, mais que le volcan s’était rendormi….Petit-Jean, tête coupée, fait les gestes pour expliquer à son frère ce qui s’est passé : « Le Roi m’a coupé la tête parce que les crabes ont pincé le pied du Roi !!!

La maîtresse nous a demandé d’illustrer Gotha, nous avons voté pour nos dessins préférés, les voici…

 
dessin1dessin2dessin3

Merci à Madame Benlaidi et à tous les élèves pour leur créativité!

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà la réponse d’Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre :

Bonjour à tous,

J’ai été très touché par votre mail
J’ai aimé les dessins et vos photos
Alors je vais essayer de répondre à vos questions

Nous avons travaillé avec les acteurs pendant un mois et demi
Ils jouent tous les trois plusieurs rôles(Clara joue La Mer, Archydrolique, Gros-Jean et Rouge; Makita Bouille et le Roi et Nicolas le Volcan et Petit-Jean) et donc nous savions qu’ils auraient des changements de costumes rapides.
Le décor nous a aidé à trouver des solutions. En effet le volcan est creux et permet d’installer les costumes pour les changements rapides; ensuite nous avons trouvé des solutions pour gagner du temps comme par exemple: Quand Nicolas se change en Petit-Jean (ciré jaune), il garde sous son ciré la veste rouge du volcan, ce qui lui permet quand il doit à nouveau jouer le volcan de n’avoir plus qu’à enlever son ciré. Au fur et à mesure des répétitions, nous avons trouvé des solutions.

Les répétitions nous permettent de nous entrainer. C’est le cas pour le début du spectacle où les acteurs ont eu le temps de s’habituer au fait de ne pas bouger. Pour ne pas bouger, ils travaillent sur leurs respirations et sur leurs concentration. C’est un moment où ils se préparent avant de commencer la pièce. Ils pensent à ce qu’ils ont à faire.

Les acteurs montent au volcan avec une échelle. Vous aviez trouvé.

Et voilà le nom des trois acteurs: Makita Samba, Clara Piralli et Nicolas Senty.

Merci encore pour les dessins
Ils sont super!
A bientôt.

Hors les murs : George Kaplan s’échappe au cinéma l’étoile de La Courneuve

Dimanche 12 janvier, Le Forum était heureux de s’exporter chez son tout nouveau partenaire, le cinéma l’étoile de La Courneuve le temps d’une séance hors les murs.

Une vraie-fausse conférence animée par les comédiens Florian Goetz et Alain Carbonnel en amont du spectacle George Kaplan de Frédéric Sonntag fut ainsi suivie du film La mort aux trousses d’Alfred HitchcockAprès une présentation des deux conférenciers (deux maîtres de conférence en littérature et en cinéma), l’échange, ludique, construite autour d’un diaporama mêlant schémas et photos, présenta le phénomène et les différentes interprétations qui en découlent. Mais leurs opinions diffèrent et, très vite, entre eux, le ton hausse et la conférence dégénère..


hors les murs / Conférence George Kaplan au… par forumculturel

Les maux sur scène, une semaine théâtrale.

Jeux des comédiens ciselés et Théâtre avec un grand T étaient à l’honneur au Forum avec l’accueil de trois spectacles (rien que cela!) dans la même semaine. Tourmente financière, capitalisme et mécanismes du complot, les sujets aboutissent aux mêmes questionnements : quels sont les rouages du monde actuel et quels mécanismes tumultueux agitent les groupes humains ?

On trouve là des matières que se sont volontiers appropriées les trois metteurs en scènes connus pour leur résidence au Forum et qui ont retrouvé un public toujours aussi large. Mardi 14 janvier, Chapitres de la chute d’Arnaud Meunier, aujourd’hui directeur de la Comédie de Saint-Étienne (Centre Dramatique National), fit joindre le petit récit de la famille Lehman Brothers à celui de la grande Histoire du capitalisme autour d’une saga américaine de 3h50 des plus palpitantes.

Chapitres de la chute ©Jean-Louis-Fernandez

Chapitres de la chute ©Jean-Louis-Fernandez

Pour explorer les thématiques liées au complot, au fantasme et à la réalité, les 16, 17 et 18 janvier furent marqués par une soirée deux spectacles. En première partie, la création de Frédéric Sonntag nous mena à une enquête sur le mystère George Kaplan. Cette comédie d’espionnage, permit de découvrir avec surprise les crimes d’un serial killer autour d’un plan séquence digne des films de Tarantino tourné au sein même des couloirs du Forum. Dans un deuxième temps, l’humour noir de Benoît Lambert (lui aussi désormais directeur du CDN, Théâtre Dijon Bourgogne) prit le relais avec son Bienvenue dans l’espèce humaine, le temps de mettre à plat, les grands idéaux de notre société autour d’une conférence-performance animée par deux comédiennes exaltées alliant kitsch et raccourcis historiques en tout genre.

GeorgeKaplan / Bienvenue dans l'espèce humaine

Manifeste du Groupe George Kaplan (GGK)

En exclusivité sur le Blog du Forum, retrouvez le manifeste du Groupe George Kaplan au travers de ces deux vidéos qui ont pu être réalisées au lycée Jean Zay (Aulnay-sous Bois) et au lycée Voillaume (Aulnay-sous-Bois) dans le cadre du spectacle de Frédéric Sonntag proposé au Forum du 16 au 18 janvier 2014. Mais qui se cache derrière ce mystérieux groupe ?

 
Manifeste du Groupe George Kaplan Lycée Jean Zay par forumculturel


Manifeste du Groupe George Kaplan Lycée Voillaume par forumculturel

Concert du nouvel an : bonne année avec Les Siècles

Toute l’équipe du Forum vous souhaite une belle année 2014 ! A l’occasion, une carte de vœux musicale s’est ouverte ce dimanche à 17h pour entamer le trimestre sous les meilleures auspices. Offert par la ville de Blanc-Mesnil aux habitants, Le concert du nouvel an proposait un florilège de musique symphonique française. Un programme conduit par notre allié d’usage, François-Xavier Roth et son orchestre Les Siècles, en résidence au Forum.

Les retrouvailles passées autour d’une boisson chaude et de quelques douceurs de circonstances, le public au complet s’est dirigé en salle Barbara pour assister à un florilège de pièces célèbres ou moins connues du répertoire romantique français. Placé sous le signe de la légèreté et du raffinement de l’orchestration, de Delibe et son célèbre Lakmé à Saint-Saëns et son Carnaval des animaux en passant par l‘Arlésienne de Bizet, le concert tant fascinant qu’instructif était commenté en direct par le maestro François-Xavier Roth. De quoi tenir ses bonnes résolutions pour retrouver le chemin du Forum au plus vite…

Une salle comble pour le concert du nouvel an des Siècles.

Une salle comble pour le concert du nouvel an des Siècles.

De l’idée au geste : une résidence d’artiste à l’école Joliot Curie

Présente depuis janvier 2013 avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis, Le Forum accueille également Myriam Gourfink dans le cadre d’une résidence d’artiste territoriale en établissement scolaire financé par la Direction Régionale des affaires culturelles d’Île-de-France. Cette année, c’est l’école Joliot Curie qui est complice du projet. 


Merci à M. Deniau Guillaume, directeur de l’école élémentaire Joliot Curie pour la vidéo.

Figure de proue de la recherche chorégraphique en France, Myriam Gourfink est chorégraphe, danseuse et directrice de la compagnie LOLDANSE. C’est à l’école maternelle et élémentaire Joliot Curie de Blanc-Mesnil que le travail a commencé depuis le début de l’année scolaire. Plusieurs artistes s’immisceront dans le projet dont Carole Garriga, danseuse de la compagnie, qui sera le trait d’union entre élèves et intervenants. Tout au long de l’année, les enfants seront donc amenés à travailler sur le souffle et les appuis du corps. Comme le travail de partition en musique, la danse a besoin d’une « notation » pour être mémorisée, c’est pourquoi les plus grands se sont lancés dans un travail de mise en symboles du mouvement. Il s’agit ainsi d’explorer l’univers du célèbre chorégraphe et notateur Rudolf Laban. Enfin, les apprentis danseurs travailleront autour des cinq sens et de la perception à travers les techniques du yoga propres à Myriam Gourfink.

Mais la résidence est aussi l’occasion de mettre en place des points de convergences artistiques entre la compagnie et l’orchestre Les Siècles notamment. Ainsi, les classes de CM2 de Madame Lemaire et de Madame Gonçalves ont eu la chance de participer au concert éducatif, Beethoven et la France, mené par les musiciens de l’ensemble au sein du Forum. En lien avec les questions sur la perception, comme le boddy clapping, le travail d’écoute, l’écriture artistique ou encore de composition, François-Xavier Roth aussi bon chef d’orchestre que pédagogue, a pu mener un concert interactif permettant aux élèves d’apprivoiser la musique classique de manière adaptée.


Merci à M. Deniau Guillaume, directeur de l’école élémentaire Joliot Curie pour la vidéo.

Danse : c’est vous qui le dites !

Daniel Dobbels, qui terminait sa résidence au Forum et Herman Diephius, que nous accueillons pour la première fois, ont partagé deux soirées, les 13 et 14 décembre, où danse et musique étaient étroitement liées. Une occasion unique de découvrir deux tableaux qui, sur des musiques de Patti Smith et un solo féminin emmené par Aurélie Berland pour Les yeux blonds et l’enchaînement des différentes versions de la chanson Let it be me interprété par le danseur Teilo Troncy pour le second, questionnent singulièrement les relations amoureuses. Une soirée en miroir qui ne vous a pas laissé indifférent, merci pour vos commentaires.

LesYeuxBlonds ©Isabelle Meister

Les Yeux Blonds
©Isabelle Meister